IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

48 Pages V  « < 46 47 48  
add postStart new topic
[Anciens] Revue de presse, Seulement les articles de la presse, aucun commentaire
psgmat92i
posté 03/08/2017 19:49
Message #941


Citateur
**

Groupe : Members
Messages : 3,149
Inscrit : 21/10/2010
Membre no 2,023
Tribune : Viré du stade





--------------------
FLVCTVAT,NEC,MERGITVR

Bazin,Leproux,Skropetasse and co... Vous verrez la LDC a la télé :cqfd:

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Nicolcho
posté 01/09/2017 08:42
Message #942


Débutant
*

Groupe : Members
Messages : 862
Inscrit : 12/01/2009
Membre no 510
Tribune : Non précisée



Vu sur le facebook de Mamadou Sakho : direction Crystal Palace


--------------------
Citation de Ronan le 18/03/2010 à 13:31 : "on a vraiment de la chance d'être supporter du PSG, on s'ennuit jamais, hormis pour le truc principal : les matchs"
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Zander
posté 14/09/2017 07:11
Message #943


Débutant
*

Groupe : Members
Messages : 684
Inscrit : 11/01/2009
Membre no 282
Tribune : Non précisée



Citation
Coman jugé aujourd'hui
Placé en garde à vue fin juin dans le cadre d'une affaire de violences conjugales, l'attaquant du Bayern de Munich Kingsley Coman (21 ans) sera jugé aujourd'hui. L'ancien parisien avait immédiatement reconnu les faits. Ce qui pourrait lui éviter d'être trop lourdement condamné



Citation
Jugé ce jeudi dans le cadre d'une affaire de violences conjugales, l'attaquant du Bayern Munich Kingsley Coman a été condamné à 5 000 euros d'amende. Le Français qui, fin juin, avait immédiatement reconnu les faits versera un euro de dommages intérêts ainsi que les frais de justice à son ex compagne


L'équipe
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Schultzy
posté 26/10/2017 09:08
Message #944


Membre accro
***

Groupe : Members
Messages : 8,075
Inscrit : 29/12/2008
Lieu : Le Mans
Membre no 33
Tribune : Canapé





--------------------
"Le prix de Pastore, c'est dix ans de Sidaction. C'est triste à dire mesdames messieurs, mais c'est le monde dans lequel on vit" Stéphane Guy.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Jocelyn Beaumont
posté 28/09/2018 15:54
Message #945


Débutant
*

Groupe : Members
Messages : 1,686
Inscrit : 06/05/2012
Membre no 8,445
Tribune : Canapé







--------------------
Fluctuat nec murgitude
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Cara
posté 30/09/2018 21:21
Message #946


Membre accro
***

Groupe : Members
Messages : 9,529
Inscrit : 04/06/2012
Lieu : Osaka
Membre no 8,511
Tribune : Canapé





Premier titre pour Momo Sissoko
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Noreaga
posté 26/10/2018 16:44
Message #947


Légende
*****

Groupe : Rédacteurs
Messages : 20,052
Inscrit : 11/01/2009
Membre no 491
Tribune : Non précisée



Citation
Bonaventure Kalou : les défis de monsieur le maire



L’ancien joueur du PSG (2005-2007) est le premier international ivoirien à devenir maire d’une grande ville de son pays : Vavoua. De passage à Paris, il nous a raconté cette étonnante reconversion.

Du Parc des Princes à la mairie de Vavoua, Bonaventure Kalou a parcouru beaucoup de chemin. Le 14 octobre, il a été élu maire de la ville de 500 000 habitants, située à 430 km au nord-ouest d’Abidjan, en lisière de la zone forestière, au sud, et de savane, au nord. Le paysage actuel n’a pas grand-chose à voir avec le faste dans lequel a vécu l’ancien l’attaquant (40 ans) au gré d’une carrière à 51 sélections et de passages par Rotterdam, Auxerre, Paris ou Lens.

« C’est terrible, pour une ville de cette taille, il n’y a presque pas d’eau courante ou de routes dignes de ce nom, dépeint Bonaventure Kalou, que nous avons rencontré jeudi à Paris. C’est un véritable chantier. » Ajouté à cela des tensions entre ethnies, sur fond de migration de populations dans une zone secouée par des conflits armés.

«Ce serait trop facile si le passé de joueur suffisait»

Cette réalité saute aux yeux de Kalou il y a deux ans, lors des funérailles de son père, dans sa ville d’origine. « J’ai touché du doigt la réalité dans l’endroit où j’ai grandi et d’où viennent mes deux parents. Et cela m’a décidé à faire quelque chose, raconte l’Ivoirien. Depuis la fin de ma carrière, je m’impliquais dans des projets sociaux avec la fondation Kalou, que nous avons créée avec mon frère Salomon. »

L’ancien joueur se lance alors dans la campagne électorale, avec des meetings publics et des réunions par groupes de 20 à 50 personnes, avec un programme lié aux premières nécessités.

« Les gens connaissaient le footballeur, il fallait leur montrer une autre facette, détaille-t-il. Ce serait trop facile si le passé de joueur suffisait. Mon programme est axé sur le développement. Ce qui a fait la différence avec les autres candidats, c’est que je ne suis pas un politicien, les gens sont un peu lassés de certaines promesses non tenues. Il y a énormément d’attentes. Je dois y répondre, mais j’ai prévenu que ça ne se ferait pas en un claquement de doigts. »

«Ma carte de visite est utile»

Avant même son élection, Bonaventure Kalou a organisé un match de foot et un concert géant dans le stade local. Depuis, il fourmille de projets en matière d’éclairage public, de ramassage des ordures. Par le biais de sa fondation, il a déjà lancé la construction d’une école et d’une maternelle qui porteront le nom de son père. Le vainqueur de deux Coupe de France (2005 et 2006) veut profiter de sa notoriété pour nouer des partenariats en France et pour peser politiquement.

Car il estime que Vavoua souffre d’un déficit criant entre sa contribution à l’économie nationale et les subsides qu’elle en retire : « La ville est la deuxième de Côte d’Ivoire en termes de production de cacao. Il y a beaucoup de cultures de café, d’anacarde et d’agriculture vivrière. Mon rôle consiste à aller frapper aux portes pour libérer des budgets, puisque c’est l’Etat qui centralise les taxes et redistribue. Dans ce cadre, ma carte de visite est utile. »

«J’ai aussi des perspectives dans le football»

L’ex-footballeur se définit « de gauche » et cite comme modèles l’ancien président du pays Félix Houphouët-Boigny, Nelson Mandela ou George Weah, devenu président du Liberia. Il projette d’ailleurs de lui rendre visite dans les prochaines semaines. Au terme de son mandat de 5 ans, s’imagine-t-il, lui aussi, un destin national ? Pas forcément.

« Je veux d’abord réussir mon mandat, et j’ai aussi des perspectives dans le football, qui est secoué par une grave crise », assure l’ex-Parisien. Avant de lancer un éventuel projet de formation, il va d’ailleurs s’astreindre à redonner un peu d’éclat au football de Vavoua. « Le club est en 4e division, ce n’est pas possible », sourit-il. Son objectif : un retour parmi l’élite locale d’ici à son départ. Un défi de taille, mais sans doute pas le plus difficile à relever pour Monsieur le Maire de Vavoua.


Le Parisien
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Zander
posté 23/07/2019 16:04
Message #948


Débutant
*

Groupe : Members
Messages : 684
Inscrit : 11/01/2009
Membre no 282
Tribune : Non précisée



Il est toujours chauve et porte le numéro 13 :

Go to the top of the page
 
+Quote Post

48 Pages V  « < 46 47 48
add postStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Version bas débit Nous sommes le : 15/11/2019 19:28