IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

22 Pages V  < 1 2 3 4 5 > »   
add postStart new topic
Revue de presse, Articles de presse, communiqués officiels, etc
11G
posté 23/08/2010 10:17
Message #41


Joga bonito
****

Groupe : Members
Messages : 10,374
Inscrit : 23/01/2009
Lieu : Paris
Membre no 687
Tribune : Non précisée



Citation
Le Parc était chaud nouveau

FACE À SAINT-ÉTIENNE (3-1, le 7 août), lors de la première journée, le Parc des Princes était à moitié vide avec 22 689 supporters. Hier, l’affluence était de 30 073 supporters et l’ambiance y était chaude, à nouveau. Aujourd’hui, les dirigeants du PSG en tireront sans doute un signe très positif, eux qui depuis le début de la saison ont entrepris un plan de sécurité ambitieux en vidant les tribunes Auteuil et Boulogne de ses ultras fauteurs de troubles. L’important dispositif policier déployé autour du Parc (1 000 policiers hier soir) ne fait donc apparemment pas fuir le public parisien.

Cette ambiance plus familiale et festive souhaitée par le club va-t-elle gagner le Parc ? Il est encore trop tôt pour le dire. Mais il n’y a pas eu d’incidents majeurs hier soir, comme ceux qui s’étaient produits lors de la venue de Saint-Étienne (249 interpellations). Une petite scène, qui s’est déroulée une heure avant le coup d’envoi, suffit à mesurer encore le travail à accomplir pour assainir totalement le Parc. À 20 heures, une animatrice du PSG interrogea des supporters en tribune. « Alors, comment vous trouvez l’ambiance ? » Réponse d’un père de famille et de son fils apparaissant sur les deux écrans géants du stade : « C’est très bien, c’est très familial. » Sous une pluie de sifflets. – A. C.


L'Equipe
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jorgevaldano56
posté 23/08/2010 12:04
Message #42


Membre habitué
**

Groupe : Members
Messages : 2,329
Inscrit : 11/01/2009
Membre no 333
Tribune : Non précisée



Citation
Et le public ?

Enfin, un mot sur le public. D’abord, le Parc n’a toujours pas fait le plein (« que » 30 000 pour cette superbe affiche) et certaines travées piquetées de sièges vides, ça fait mal. Plus sérieusement, le PSG a cruellement manqué de soutien dans les moments-clefs du match. OK, des « Aaaaaaallez, Paris ! » ont bien retenti de-ci, de-là, mais rien à voir avec des vrais chants de supporters « connaisseurs » qui savent rebooster de la voix au moment qu’il faut. Un nouveau public « familial », d’accord. Mais, ce public qui chante un peu par moment et qui se lâche juste quand l’équipe marque, c’est léger. Attention ! On ne dit pas que des mesures fermes (voire radicales) n’étaient pas à prendre après les drames successifs, mais là, force est de constater que la « culture supporter » très forte du PSG va manquer pour accompagner l’élan admirable des joueurs sur le terrain. On verra cet hiver ce que sera le public du Parc, le dimanche à 17 heures, dans le froid, quand le PSG jouera Nancy ou Sochaux. On verra aussi, si jamais Paris se remet à mal jouer et enchaîner les résultats moyens. A suivre….

Chérif Ghemmour

sofoot.com


--------------------
j’ai eu le même discours pendant toute ma vie. Chacun choisit en fonction de sa sensibilité.
Je suis subjectif et ne prétends pas à l’objectivité. Je recherche ce qui est plaisant et a de la valeur pour moi seul. Je n’évangélise pas. Je ne veux pas que les gens pensent comme moi. Je dis seulement ce que je pense et n’oblige personne. Je déteste ceux qui imposent une manière de penser. Personne ne m’imposera jamais ce que je dois penser. Ça, je le décide tout seul.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
sylvain
posté 23/08/2010 16:01
Message #43


Légende
*****

Groupe : Equipe du site
Messages : 15,491
Inscrit : 27/11/2008
Lieu : 92
Membre no 4
Tribune : Viré du stade



So Foot

Citation
Une ambiance en dents de scie

Avec 30 073 spectateurs, l’affluence du Parc des Princes pour PSG-Bordeaux était meilleure que pour la réception de Saint-Etienne. Mais au niveau de l’ambiance, ce n’était pas encore tout à fait ça.

Pas de « vous vous z’êtes là » pour prendre le pouls du Parc des Princes hier soir. Les vuvuzelas ont aussi disparu, suite à leur interdiction par la LFP. Mais les dirigeants parisiens ne sont pas à court d’idées pour amuser les enfants et insuffler de la vie au stade. Le nouvel accessoire en vogue ? De longs ballons qu’on frappe l’un sur l’autre, comme les supporteurs de tennis. Ambiance Coupe Davis et bon enfant au Parc des Princes. Les éventails aux couleurs du Paris Saint-Germain servent aussi à faire du bruit. Le match n’a même pas encore commencé que certains supporteurs sont déjà au taquet : « Allez ce soir, on met le bordel ! ». Comprenez : « Ce soir on chante et on met un peu d’ambiance ».

Le problème, c’est que l’ambiance du Parc ressemble plus à un parcours en montagnes russes qu’à une route en ligne droite. Beaucoup de hauts mais aussi pas mal de bas. Dès l’entrée de l’équipe parisienne sur le terrain, tout le stade se met à crier « Allez Paris » et « Ici c’est Paris ». Un vrai accueil de rock star pour le onze parisien. Dès son premier arrêt, le nom de Coupet est scandé. Le gardien parisien est ovationné sans avoir pourtant fait grand-chose, si ce n’est capter un ballon facile. Un simple coup de pied arrêté suffit à enflammer le stade. Et on ne parle même pas des occasions franches du PSG et des quelques gestes techniques de Néné ou de Sessegnon. Hormis ces moments-là, c’est le calme plat dans le stade. Les 405 supporteurs bordelais font plus de bruit que les 29 668 parisiens. C’est dire. Du côté des virages, la tendance est au réveil progressif. Bien sûr, il y a toujours des mécontents : « On ne voit rien avec vos pancartes ». « Fallait prendre une place à 50€ sur les côtés si tu voulais être assis » en guise de réponse. Ça essaie de chanter mais rarement ensemble et rarement la même chanson. Du côté de Boulogne, on a même tenté des échanges avec le quart de virage et l’ensemble du stade au rythme des « Paris est magique ». Mais la sauce n’a pas pris.

Le comble de ce voyage en montagnes russes arrive à la 94e minute. Bordeaux arrache la victoire grâce à un but de Ciani. La moitié du stade se vide en quelques secondes. Et ça a le mérite de faire rire certains : « Ah ba c’est beau. Ça chante ‘ “Allez Paris, où tu es nous sommes là, tu ne seras jamais seule car nous deux c’est pour la vie”‘. Mais là, ya plus personne ». Pour son prochain match à domicile, le PSG affrontera Arles-Avignon, beaucoup moins glamour que le champion bordelais. Pas sûr que le public se déplace en masse pour voir le promu.

Delphine De Freitas


--------------------
"If you can't support us when we lose or draw, don't support us when we win". Shankly

Form is Temporary. Class is permanent.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Averell
posté 24/08/2010 13:21
Message #44


#TeamZemmour
******

Groupe : Members
Messages : 47,608
Inscrit : 25/02/2009
Lieu : Berlin, Zion
Membre no 813
Tribune : Autre club





--------------------
J'en suis au même niveau.
Sauf que moi je peux pas enchaîner 2 jours de suite :ph34r:

1970 - 2010
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Herbert
posté 24/08/2010 19:41
Message #45


Membre habitué
**

Groupe : Adhérents CulturePSG
Messages : 4,384
Inscrit : 10/01/2009
Lieu : Téméria
Membre no 234
Tribune : Canapé



qui fait suite à celui d'auteuil de Samedi (avec un peu de retard donc mais qui mérite sa place ici)



--------------------
http://leforum.culturepsg.com/index.php?showtopic=917
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yo_yo
posté 25/08/2010 08:42
Message #46


Le médiateur
*****

Groupe : Modérateurs
Messages : 16,699
Inscrit : 12/01/2009
Membre no 538
Tribune : Boulogne rouge



Citation
Sécurité - Pour la venue du PSG dimanche
Supporters bien encadrés

Beaucoup de Montbéliardais s’en souviennent. En mai 2008, alors que le match était crucial pour l’avenir du PSG en Ligue 1, une véritable armée de supporters parisiens avait défilé, au pas cadencé, rue piétonne. On ne risque pas revoir de telles scènes dimanche, pour le match opposant le FCSM à l’équipe de Erding et Coupet. D’une part parce que la rencontre, intervenant en début de championnat, n’est pas encore décisive. D’autre part et surtout, parce que les supporters parisiens sont désormais très fortement encadrés. « Seules 200 places ont été mises en vente pour le carré visiteurs », explique Pierre Schlatter, le monsieur sécurité du stade Bonal. « Les supporters qui veulent en acheter ne peuvent le faire qu’en réservant un aller-retour Paris-Sochaux dans un bus parfaitement identifié. Et les identités des acheteurs sont relevées. Dans les bus, il y aura obligatoirement les stadiers parisiens que le PSG envoie pour surveiller les supporters ».

On l’a compris, toutes les mesures sont prises pour dissuader les ultras des « kops » de la capitale de venir en Franche-Comté dimanche.

Pour compléter le dispositif, une surveillance particulière sera exercée pour repérer des supporters mal intentionnés qui viendraient par leurs propres moyens en espérant se fondre dans les tribunes « normales ». Question : comment les distinguer des supporters francs-comtois du PSG, au stade pour supporter l’équipe de leur cœur, comme d’autres équipes très populaires telles que Saint-Etienne ou Marseille. « On fait le distinguo », précise Pierre Schlatter, « on essaie de repérer les supporters qui arrivent dans un bon état d’esprit et ceux qui sont là pour mettre le cirque ». Les autorités gardent également un œil sur les ventes de billets par internet, interdisant les achats de grosses quantités de tickets.

« Après beaucoup de laxisme, la vis s’est sensiblement serrée », commente Pierre Schlatter, qui indique que les supporters parisiens n’ont finalement jamais créé de gros problèmes à Sochaux. Et si leur démonstration de force avait été impressionnante en 2008, aucun incident n’avait été à déplorer.

Les Sochaliens aussi
La vis se serre également pour les supporters sochaliens. Un ultra qui avait été interdit de stade a en effet été reconnu dans les tribunes lors du match contre Lille dimanche, puis interpellé par la police. « Nous l’avons identifié grâce à nos caméras et confronté aux portraits des personnes interdites de stade, qui figurent dans le poste de sécurité », détaille M. Schlatter.

Un autre supporter, mineur de 17 ans, a été appréhendé après avoir allumé un fumigène. Enfin, un gros pétard a explosé dans les toilettes des Populaires Nord, blessant un retraité à l’oreille.


estrepublicain.fr


--------------------
La modération apprécie et récompense la lèche.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Oops
posté 27/08/2010 16:18
Message #47


Débutant
*

Groupe : Members
Messages : 13
Inscrit : 25/08/2010
Membre no 1,891
Tribune : Canapé



En complément de l'article précédent et vu sur le site :

http://www.macommune.info/actualite/match-...lles-15411.html

Citation
Match Sochaux-PSG: des mesures exceptionnelles
A l’occasion de la rencontre opposant ce dimanche Sochaux au PSG, et compte-tenu des différents incidents et actes de hooliganisme qui ont émaillé le parcours du club parisien, un dispositif d’encadrement des supporters du PSG, lors des matchs joués à l’extérieur a été mis en place par les dirigeants du club avec le concours actif du ministère de l’Intérieur.

La Préfecture du Doubs, a pris, par arrêté, les mesures d’interdiction suivantes :

- le stationnement et la circulation sur la voie publique de personnes se prévalant de la qualité de supporter du club du Paris-Saint-Germain, ou connues comme étant supporter de ce club sont interdits, dimanche 29 août, de 13h à minuit dans le périmètre délimité par les voies suivantes :

o Rue de Chambrier

o Rue Roux

o Rue de l’Etang (dans sa portion entre l’avenue Chabaud Latour et la rue de Chambrier)

o Impasse de la Forge

o Rue du Stade

o Parkings nord du Stade Bonal

- l’accès au stade Bonal est interdit à toute personne identifiée comme supporter du Paris Saint-Germain démunie de billet, ainsi qu’à toute personne ayant appartenu ou étant susceptible d’avoir appartenu à une association de supporters dissoute du Paris-Saint-Germain, ou appartenant à une association de supporters en activité du Paris-Saint-Germain.

- sont également interdits dans l’enceinte et aux abords du stade la possession, le transport et l’utilisation de toutes banderoles, drapeaux, calicots, pétards, fumigènes et tout objet pouvant être utilisé comme projectile.

Toute personne transgressant ces mesures, s’exposera à une interdiction de stade sans préjuger des poursuites judiciaires qui pourraient en découler.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yo_yo
posté 27/08/2010 17:03
Message #48


Le médiateur
*****

Groupe : Modérateurs
Messages : 16,699
Inscrit : 12/01/2009
Membre no 538
Tribune : Boulogne rouge



En complément des 2 articles précédents

SCOOP CULTUREPSG
Citation
RÉFÉRÉ-LIBERTÉ
Tribunal administratif de Besançon
JUGE des RÉFÉRÉS
30 Rue Charles Nodier
25000 Besançon

Objet : requête en RÉFÉRÉ-LIBERTÉ (article L. 521-2 du code de justice administrative)

J'ai l'honneur de vous demander d'ordonner les mesures nécessaires afin de faire annuler l’arrêté préfectoral 2010 2708-03656 de la préfecture du Doubs qui porte gravement atteinte à mes libertés fondamentales. J’ai eu la confirmation aujourd’hui que cet arrêté a été inspiré par celui réalisé par la préfecture du Nord (Annexe 16) qu’il est signé mais je n’ai pas réussi à obtenir copie de cet arrêté malgré mes demandes à la préfecture du Doubs et au commissariat de police de Montbéliard.

Ma situation est actuellement la suivante :

Amateur de football, je vais très régulièrement au stade pour suivre mes deux équipes de cœur que sont le FC Sochaux-Montbéliard et le Paris Saint-germain FC. Je souhaitais me rendre ce dimanche au stade Auguste-Bonal pour assister à la rencontre entre ces deux équipes mais je suis sous le coup de l’arrêté préfectoral 2010 2708-03656.

Cet arrêté me touche de façon directe et personnelle car il s’applique à moi sur la base de mon penchant pour le club du Paris Saint-Germain FC. En effet, Je ne suis sous le coup d’aucune procédure judiciaire ou administrative qui pourrait justifier une quelconque interdiction.

La seule chose qui me différencie donc de tout autre citoyen vis-à-vis de cet arrêté est le fait d’avoir la qualité de « supporter du PSG » appellation très floue qui a permis de verbaliser et d’incarcérer de façon abusive des citoyens lors de matchs précédents du Paris Saint-germain FC à l’extérieur (cf. annexes 2, 3, 4, 5, 8, 9, 17, 18)

Je me retrouve donc dépourvu, de façon personnelle et directe, de ma liberté fondamentale d’aller et venir sur le simple motif de mes préférences et donc dans le déni de ma liberté fondamentale de conscience. Cet arrêté crée donc une différence entre moi –supporter du Paris Saint-Germain FC– et tout autre citoyen.


Au vu de cette situation, les trois conditions pour la mise en œuvre d'un référé-liberté sont remplies :
Cet arrêté porte gravement atteinte à mes libertés fondamentales :
o D’une part à ma liberté d’aller et venir : Elle m’empêche de me déplacer dans la zone géographique visée par l’arrêté 2010 2708-03656
o D’autre part à ma liberté de conscience : Elle m’enlève des droits par rapport à tout autre citoyens sous le prétexte d’avoir la qualité de « supporter du PSG »
Cette atteinte est manifestement illégale, car elle m’enlève personnellement et directement des libertés de citoyen. Elle acte également la différence de droit entre deux citoyens sur le simple motif de la préférence pour une équipe de football.
o Par ailleurs la notion de trouble à l’ordre public peut difficilement être retenue puisque dans l’Est Républicain du 24 Août 2010 le directeur de la sécurité du FC Sochaux-Montbéliard a déclaré « que les supporters parisiens n’ont finalement jamais créé de gros problèmes à Sochaux. Et si leur démonstration de force avait été impressionnante en 2008, aucun incident n’avait été à déplorer. » (cf Annexe 19)

Il a urgence à mettre fin à cette situation. En effet, l’arrêté produira ses effets le 29 Août soit dans 2 jours. Cette urgence résulte de la date très tardive de rédaction de l’arrêté alors que la date du match FC Sochaux-Montbéliard – Paris Saint-germain FC est arrêtée depuis 1 mois et que de tels arrêtés sont pris de façon systématique depuis le mois de mars 2010 pour tout déplacement du Paris Saint-Germain FC (cf Annexes 1 et 16, les autres arrêtés ne sont pas publiés sur internet puisque ne faisant pas partie des RAA, j’ai réclamé copie de ces arrêtés qui à ce jour ne m’ont pas été envoyées mais de toute façon ils sont évoqués dans la presse : annexes 6, 11, 12 et 14)

Par ces motifs, je vous demande :
• d'ordonner à la préfecture du Doubs, sous astreinte, de prendre les mesures de suspension ou d’annulation de cet arrêté.
• en application de l'article R. 522-13 du code de justice administrative, de décider que l'ordonnance sera exécutoire aussitôt qu'elle aura été rendue ;
• en application de l'article L. 522-1 du code de justice administrative, de m'informer sans délai de la date et de l'heure de l'audience publique


Citation
REPUBLIQUE FRANCAISE
______

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BESANÇON
30, rue Charles Nodier
25044 BESANCON CEDEX 3
Téléphone : 03.81.82.60.00
Télécopie : 03.81.82.60.01


Greffe ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 - 13h30 à 16h30

Dossier n° : XXXXXXXX

(à rappeler dans toutes correspondances)

Monsieur ... c/ PREFECTURE DU DOUBS

Besançon, le 27/08/2010

Monsieur ....
Accusé de réception référé et avis d'audience (urgence)

Monsieur,

J'ai l'honneur d’accuser réception de votre requête en référé et de vous informer qu'elle a été enregistrée le 27/08/2010, sous le numéro mentionné ci-dessus.

Vu l’extrême urgence, le juge des référés a fixé l’audience le 28/08/2010 à 11:00 heures.


--------------------
La modération apprécie et récompense la lèche.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
EduSuperGoleador
posté 28/08/2010 01:04
Message #49


Sneakers ADDICT
Icône de groupe

Groupe : Banned
Messages : 5,418
Inscrit : 12/01/2009
Lieu : Les bas-fonds de la Hargne
Membre no 519
Tribune : Canapé



Citation
APPEL AU BOYCOTT
La Saison vient de reprendre et beaucoup d'entre vous se posent des questions sur comment vivre actuellement leur passion pour le Paris SG.

Avec le Bureau, nous avons décidé de communiquer sur notre vision des choses afin de vous aider à vous faire votre propre opinion.

Tout commence le soir de PSG-Saint Etienne : au courant d'une manif POUR le Retour des Abonnements, nous sommes partis à quelques uns sur Paris. Et nous avons assisté impuissant à l'embastillement d'une centaine de supporters du Paris SG venus là pour exprimer simplement leur déception, le tout sans la moindre violence.

Malgré cela nous avons décidé de nous rendre à Lille-PSG afin de nous faire une opinion sur les mesures prises par le Préfet et sur leur application par la "Police Française". Nous avons été contrôlé par des policiers zélés en Civil ( Policier en civil et supporter du PSG parfois ça finit en drame pour la famille du supporter ...) qui se prenaient plus pour des Cow-Boys ( En Ch'ti on dit pas Cowboy mais BAC de Lille ) devant des supporters Lillois aux anges de nous voir traités ainsi ... Et qu'avions nous fait de mal ? Nous avions refusé comme n'importe quel consommateur a le droit de le faire de payer le Pack de M. Leproux ... Nous avons passé un accord commercial avec le Losc : accord simple : je te donne 16 Euros, tu me donnes une place pour Lille-PSG. Mais ça Colony Capital FC ne veut pas en entendre parler. Non. Il faut que "ses clients" crachent leur argent à Colony Capital FC et pas au Losc ... Et pour être bien sûr que chaque supporter du Paris SG qui voudrait voir jouer son équipe donne son argent à Colony Capital, le Préfet et M. Leproux se sont mis d'accord pour organiser une raffle dans le département du Nord. Une pierre deux coups. Germain le Lynx impose son pack commercial à ses clients et si jamais certains avaient l'audace de ne pas s'y soumettre, le Préfet avec l'aide d'une Police aux abois depuis quelques temps sur certains dossiers ( Grenoble, Gens du Voyage etc etc ) allaient pouvoir montrer au bon Peuple français que la Milice Française, pardon la Police Républicaine ( ne soyons pas trop dur, certains policiers étaient quand même gênés de cette situation débile , mais pas autant que les riverains du Stadium ) était encore efficace pour appliquer des décrets préfectoraux qui manifestement bafouent les Droits de l'Homme et du Citoyen. Le supporter parisien qui n'achète pas son Pack Germain est un criminel qui s'ignore selon la Police, les Préfectures et Leproux.

Rien qu'accéder à la tribune SUD c'était le parcours du combattant. Actuellement il est plus facile à un terroriste de poser une Bombe dans un centre commercial qu'à un supporter parisien de rentrer dans un stade ...


Vous aurez surement noté que pas un seul instant vous n'avez entendu ou lu ou vu un dirigeant du PSG s'insurger ou même simplement poser des questions sur la manière dont nous sommes traités. ET cela pour la simple et bonne raison que ces dirigeants là ricanaient en parcage à Lille au milieu de leur 40 consommateurs, trop fiers qu'ils étaient de faire les Paons avec des flics qui 15 minutes avant proposaient aux parisiens qui avaient réussi à passer entre les mailles du filet de les regrouper dans le NO MAN'S LAND afin de pouvoir ainsi les embarquer plus facilement, à l'abri des regards indiscrets derrière la tribune SUD , au commissariat central de Lille !!!


Il faut que vous compreniez une chose : nous sommes et resterons des fidèles du Paris Saint Germain Football Club.

OUI nous sommes SUPPORTERS du PARIS SG.

Mais de quel Paris SG parlons-nous ?

Comme le dit l'expression consacré , le PSG c'est NOUS.


Le Bureau de ce PSG Club en est convaincu. Nous avons sillonné les routes de France et d'Europe pour suivre ce club. Nous lui sommes restés fidèles quand il jouait son maintien à Sochaux ou qu'il se faisait humilier sur sa pelouse par des cadors européens que sont Tel Aviv ou le CSKA Moscou ...

Mais à l'heure où vous lisez ces lignes, le PSG que vous aimez n'est pas le PSG que l'on nous vend.

Un club rassemble et fédère autour de valeurs positives. A l'heure actuelle, le PSG ne rassemble pas, bien au contraire. Il nous rejette TOUS car nous étions abonnés en Virage.
, comme si nous portions la marque de l'infamie.

On nous fait comprendre par presse interposée que ce Plan est un bien pour le club. Nous croyons fermement que ce qui est bien pour le club est bien aussi pour NOUS. Or m'enlever le droit de m'abonner, me contrôler comme un criminel, voir mes amis être interdits de stade pour avoir osé demander une oreille attentive ce n'est pas quelque chose qu'un Homme qui aime son club peut supporter.


Nous SOMMES Supporters du PSG mais ce PSG là nous est INSUPPORTABLE !!!


Aussi nous vous appelons au Boycott : n'allez pas à Lens le 25 septembre , ni au Parc, n'achetez pas de produits dérivés estampillés Germain le Lynx. Chaque Euro que vous donnez à Colony Capital, c'est un pas de plus vers la disparition totale de NOTRE Paris SG.


Je sais bien que le match de Lens approche à grand pas et que pour nous il a une importance particulière mais à moins de vous cachez comme des criminels recherchés , vous serez traqués dans les rues par la Police forte d'un arrêté pris contre les criminels parisiens qui osent rejeter Germain le Lynx et son père Robin Leproux. Vous aurez beau leur expliquer que vous êtes munis d'un billet, ils vous diront qu'ils veulent juste procéder à un contrôle d'identité : vous serez alors gardé 4 heures au Commissariat ce qui signifie bien évidemment pas de match pour vous, vous ne serez pas remboursez et vous risquerez une interdiction de stade !

Une IDS ça ne vous empêche pas seulement d'aller dans un stade, ça vous bouffe votre vie sociale puisque pour chaque match du PSG vous devrez pointer au commissariat le plus proche de chez vous à la mi-temps. Sympa les Week End non ? !

Pensez à ce qu'étaient vos, nos virages et regardez les maintenant à la TV. Rappelez-vous l'ambiance du Parc et regardez ce qu'ils en ont fait.

Vous ne pouvez accepter cela. Alors puisque c'est votre argent qui les intéresse, ne leur donnez surtout pas ce plaisir.

Pour un football populaire.
Pour le retour des abonnements.
Contre Colony Capital, Bazin, Leproux et Germain.
Parceque le PSG c'est NOUS.


BOYCOTTEZ LE COLONY CAPITAL FOOTBALL CLUB !!!

ILS TUENT NOTRE CLUB ? ! TUONS LEUR BUSINESS !!!


ON EST PAS DES MICKEYS
ON EST DU PSG !!!


Le PSG CLUB NORD.


--------------------
Atlético de Madrid - F.C Internazionale Milano - Paris Saint-Germain F.C
________________________________________________________________________________

"Je me souviens du 11 septembre 1973, jour sombre où l'Amérique fomenta un coup d'état pour abattre la révolution pacifique et démocratique qui se construisait au Chili, éliminant son Président de la République, Salvador Allende"


Que le Paris-SG repose en paix..
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yo_yo
posté 28/08/2010 07:50
Message #50


Le médiateur
*****

Groupe : Modérateurs
Messages : 16,699
Inscrit : 12/01/2009
Membre no 538
Tribune : Boulogne rouge



Citation
PSG : en quête de liberté
Un supporter du PSG

Les supporters du PSG font peur. D’où l’arrêté du préfet du Doubs limitant leurs déplacements.

«Est-ce qu’être supporter du PSG est devenu un délit ? Est-ce que cela fait de moi un homme dangereux », se demande Yorgos Bonos.

Il est abonné au Parc des Princes. « Je suis père de famille. Inconnu de la police. Je ne suis pas dans un groupe de supporters », précise ce banlieusard, qui a décidé, hier, d’attaquer l’arrêté pris par le préfet du Doubs, à quelques heures du match Sochaux-PSG.

Il utilise pour cela l’arme juridique du « référé liberté ».

L’affaire doit être examinée ce matin, à 11 h, à Besançon. Sans lui.

« Je ne serai pas là pour des raisons professionnelles » explique-t-il. Il a malgré tout pris soin d’envoyer un mémoire à la justice bisontine.

« C’est le sixième arrêté de ce type en France », ajoute Yorgos. Qui pour l’instant n’avait pas réagi, croyant que la déferlante qui s’abat sur les supporters parisiens allait retomber en fin de saison dernière.

Le déplacement de son club à Lille lui a prouvé le contraire. Il n’a donc pas été surpris, hier, en découvrant que c’était même peine, même punition à Sochaux.

Ce qu’il attaque, c’est déjà la formulation de l’arrêté du préfet du Doubs qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celui des autres préfets.

« Le stationnement et la circulation sur la voie publique de personnes se prévalant de la qualité de supporter du club du Paris Saint-Germain ou connues comme étant supporter de ce club sont interdits, dimanche 29 août de 13 h à minuit dans le périmètre délimité par les voies suivantes...», rédigent les services préfectoraux.

« Si je viens avec ma plaque 94 et que je dois décliner mon identité, je risque une amende de 38 € et d’être retenu deux à trois heures au commissariat. » Impensable pour lui. Il estime qu’on entre dans le cadre d’une justice d’exception. « Moi, je n’ai pas d’angoisse particulière. Ça ne me dérange pas d’être assis au milieu des supporters de Sochaux. Je pensais prendre un bilet au stade. Si je me rends à Sochaux pour suivre mes deux équipes de cœur, je risque l’amende », commente Yorgos Bonos, qui pense être le premier à entrer en résistance juridique contre ces arrêtés qui perdurent après les actes de hooliganisme constatés l’an dernier, autour du club parisien. Reste à savoir si la mesure généralisée peut contraindre individuellement ces fans de Paris.

Olivier BOURAS
L'EstRépublicain.fr


--------------------
La modération apprécie et récompense la lèche.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jorgevaldano56
posté 28/08/2010 10:49
Message #51


Membre habitué
**

Groupe : Members
Messages : 2,329
Inscrit : 11/01/2009
Membre no 333
Tribune : Non précisée



http://www.psgmag.net/965-Violences-un-supporter-porte whistle.gif


--------------------
j’ai eu le même discours pendant toute ma vie. Chacun choisit en fonction de sa sensibilité.
Je suis subjectif et ne prétends pas à l’objectivité. Je recherche ce qui est plaisant et a de la valeur pour moi seul. Je n’évangélise pas. Je ne veux pas que les gens pensent comme moi. Je dis seulement ce que je pense et n’oblige personne. Je déteste ceux qui imposent une manière de penser. Personne ne m’imposera jamais ce que je dois penser. Ça, je le décide tout seul.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jorgevaldano56
posté 28/08/2010 13:38
Message #52


Membre habitué
**

Groupe : Members
Messages : 2,329
Inscrit : 11/01/2009
Membre no 333
Tribune : Non précisée



Citation
Supporter du PSG contre préfecture du Doubs : décision dans l'après midi.

Un supporter du PSG, qui affronte demain le FC Sochaux, poursuivait ce matin devant le tribunal administratif de Besançon un arrêté du préfet du Doubs qui entend limiter les déplacements des supporters du Paris Saint-Germain dans la ville, le tout évidemment sur fond de dispositif de sécurité. La décision sera rendue en cours d'après-midi. Mais il n'est pas improbable que si des dispositions de l'arrêté sont visées, un autre texte soit élaboré par la préfecture.

estrepublicain.fr


--------------------
j’ai eu le même discours pendant toute ma vie. Chacun choisit en fonction de sa sensibilité.
Je suis subjectif et ne prétends pas à l’objectivité. Je recherche ce qui est plaisant et a de la valeur pour moi seul. Je n’évangélise pas. Je ne veux pas que les gens pensent comme moi. Je dis seulement ce que je pense et n’oblige personne. Je déteste ceux qui imposent une manière de penser. Personne ne m’imposera jamais ce que je dois penser. Ça, je le décide tout seul.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yo_yo
posté 28/08/2010 22:03
Message #53


Le médiateur
*****

Groupe : Modérateurs
Messages : 16,699
Inscrit : 12/01/2009
Membre no 538
Tribune : Boulogne rouge



Défense de la préfecture du Doubs








Instructions du ministère




--------------------
La modération apprécie et récompense la lèche.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yo_yo
posté 29/08/2010 00:19
Message #54


Le médiateur
*****

Groupe : Modérateurs
Messages : 16,699
Inscrit : 12/01/2009
Membre no 538
Tribune : Boulogne rouge



Jugement
Citation
Tribunal administratif de Besançon
Ordonnance du 28 août 2010

Vu la requête, enregistrée le 27 août 2010 sous le n°1001173, présentée par M.Yorgos BONOS, élisabt domicile XXX (94), M.BONOS demande au juge des référés :
- d'enjoindre au préfet du Doubs, sous astreinte, de prendre les mesures de suspension ou d'annulation de l'arrêté n°2010-2708-03656 du 27 août 2010 portant interdiction de stationnement et de circulation sur la voie publique à l'occasion du match de football du 29 août 2010 opposant le FC Sochaux-Montbéliard au Paris Saint germain;

- de décider, en application de l'article R. 522-13 du code de justice administrative, que l'ordonnance sera exécutoire aussitôt qu'elle aura été rendue;

Il soutient qu'il n'a pu obtenir copie de l'arrêté n°2010 2708-03656 malgré ses demandes; qu'il y a urgence à statuer car l'arrêté produira ses effets le 29 août 2010; que cet arrêté porte atteinte à sa liberté d'aller et venir, car il l'empêche de se déplacer dans la zone géographique visée par l'article Ier, et à sa liberté de conscience, alors qu'il souhaitait se rendre au stade Auguste-Bonal; que cette mesure est manifestement illégale car elle le prive de l'exercice de ses libertés de citoyen et méconnait le principe d'égalité, sur le simple motif de la préférence pour une équipe de football, que le risque de trouble à l'ordre public n'est pas établi;

Vu, enregistré au greffe du tribunal administratif le 28 août 2010 à 10h50, le mémoire en défense présenté par le préfet du Doubs, qui conclut au rejet de la requête;

Il fait valoir que la requête n'est pas recevable dès lors que M.BONOS présente des conclusions tendant à la suspension ou à l'annulation de l'arrêté critiqué et qu'il lui appartenait de présenter des conclusions et moyens dans des requête distinctes; que son intérêt pour agir n'est pas établi, pas plus que la condition d'urgence, dès lors que le requérant ne justifie pas devoir se rendre à la rencontre sportive, qu'il a bien compétence pour prendre cet arrêté, en vertu de l'article L.2214-4 du code général des collectivités territoriales et des articles L332-1 à L.332-18 du code du sport,;

Que, par ailleurs, cet arrêté intervient sur une instruction du ministre de l'interieur du 26août 2010; que la liberté d'aller et venir, constitutionnelement garantie, doit être conciliée avec la sauvegarde de l'ordre public, objectif de valeur constitutionnelle; que la gravité de la menace à l'ordre public justifie la restriction apportée à la liberté d'aller et de venir; que le fait de pouvoir se rendre dans un stade de football ne constitue pas une liberté fondamentale justiciable de la procédure de référé-liberté; que l'atteinte à la liberté de conscience, qui serait plutôt en l'espèce, la liberté d'expression, ne peut $etre utilement invoqué; qu'en tout état de cause, la restriction apportée par la mesure en cause est mise en oeuvre afin de prévenir les troubles à l'ordre public; que le but visé par les mesures prises par l'arrêté contesté est bien la sauvegarde de l'ordre public dans un contexte de violences établies et où les moyens d'assurer le maintien de l'ordre public et la sécurité, même renforcés, ne peuvent être suffisants, s'agissant d'une rencontre sportive à haut risque de débordements; que les mesures prises sont proportionnées au risque d'atteinte à l'ordre public; qu'elles sont strictement limitées dans l'espace et dans le temps; que seuls les supporters ayant souscrit à l'offre proposée par le club parisien, comprenant le billet d'accès au stade et le transport en autocar organisé et encadré par le club, pourront assister au match; que si M.BONOS est muni d'un billet, il pourra accéder sans difficulté au stade;

Vu l'arrêté contesté,
Vu les autres pièces du dossier;
Vu le code général des collectivités territoriales;
Vu le code du sport;
Vu le code de justice administrative
Vu la décision en date du 1er Octobre 2009, par laquelle la présidente du tribunal a désigné M.Pommier, vice-président, pour statuer sur les demandes de référé;

Après avoir convoqué en audience publique :
M.BONOS
Le préfet du Doubs

Après avoir entendu au cours de l'audience publique du 28 août 2010 à 11h40:
- Le rapport de M.Pommier, juge des référés
- les observations de M.Gouget représentant du préfet du Doubs;

Après avoir prononcé, à l'issue de l'audience à 12h25, la cloture de l'instruction;

Considérant qu'aux termes de l'article L.521-2 du code de justice administrative : "Saisi d'une demande en ce sens justifiée par l'urgence, le juge des référés peut ordonner toute mesures nécessaires à la sauvegarde d'une liberté fondamentale à laquelle une personne morale de droit public ou un organisme de droit privé chargé de la gestion d'un service public aurait porté, dans l'exercice d'un de ses pouvoirs, une atteinte grave et manifestement illégale. Le juge des référés se prononce dans un délai de 48h; qu'aux termes de l'article 522-1 de ce code : "Le juge des référés statue au terme d'une procédure contradictoire écrite ou orale. Lorsqu'il lui est demandé de prononcer les mesures visées aux articles L.521-1 et L.521-2, de les modifier ou d'y mettre fin, il informe sans délai les parties de la date et de l'heure de l'audience publique (...)" qu'enfin les termes du premier alinéa de l'article R522-1 dudit code: "La requête visant au prononcé de mesures d'urgence doit (...) justifier de l'urgence de l'affaire"

Considérant que dans le cadre de la 4ème journée de championnat de France de L1 un match opposera le 29 ao$ut 2010 à 17h les joueurs du clubs du PSG à ceux du FC Sochaux-Montbéliard au stade Auguste-Bonal de Montbéliard; que par un arrêté du 27 août 2010 le préfet du Doubs a interdit le stationnement et la circulation, le dimanche 29 août de 13h à minuit sur certaines voies publiques sises aux abords du stade, de personnes se prévalant de la qualité du club du PSG ou connues comme étant supporter de ce club;

Considérant que compte tenu des incidents violents dont certains groupes de supporters du PSG ont été à l'origine à plusieurs reprises dans une periode récente et des risques que de tels affrontements se produisent lors de la rencontre du 29 août 2010, le préfet du Doubs a pu légalement, afin d'assurer le respect de l'ordre public dans un aux abords du stade Bonal; prendre une mesure interdisant le stationnement et la circulation sur la voie publique des supporters du PSG; qu'il n'est pas contesté qu'aucun billet en tribune visiteur ne sera vendu le jour du match à Montbéliard et que le club du PSG organise un déplacement officiel des supporters de son équipe; que la mesureen cause n'a ni pour objet ni pour effet d'empêcher l'accès au stade Bonal aux supporters du club parisien munis de billet altherac.gif et ne faisant pas l'objet d'une interdiction de stade; que l'interdiction de circulation et de stationnement contesté, qui porte sur un périmètre restreint aux abords immédiats du stade et sur une periode de quelques heures avant et après le déroulement de la rencontre, ne constitue pas une mesure excessive par rapport à celles que commandent les exigences de l'ordre public, que, par suite M.BONOS, qui fait état de sa qualité de supporter du PSG, n'est pas fondé à soutenir que la mesure contesté porterait une atteinte grave et manifestement illégale à sa liberté d'aller et venir; qu'elle ne saurait davantage être regardée comme portant une telle atteinte à sa liberté de conscience ou à sa liberté d'expression.

Considérant que si le requêrant se prévaut également au soutien de ses conclusions; d'une méconnaissance du principe d'égalité des citoyens devant la loi, ce principe est distinct des libertés fondamentales dont la protection relève de la procédure instituée par l'article L.521-2 du code de justice administrative; que l'argumentation présentée sur ce point ne saurait être accueuillie:

Considérant qu'il résulte de ce qui précède, et sans qu'il soit besoin de statuer sur les fins de non recevoir opposées par le préfet ni d'examiner si la condition d'urgence, également posée par l'article L.521-2 du code de justice administrative, est remplie, que la requête de M.BONOS doive être rejetée;

Article Ier La requête de M.BONOS est rejetée
Article 2: La présente ordonnance sera notifiée à M.BONOS et au préfet du Doubs.


--------------------
La modération apprécie et récompense la lèche.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Guest_Rodriguez_supprimé
posté 29/08/2010 00:42
Message #55





Guests






Go to the top of the page
 
+Quote Post
yo_yo
posté 29/08/2010 10:23
Message #56


Le médiateur
*****

Groupe : Modérateurs
Messages : 16,699
Inscrit : 12/01/2009
Membre no 538
Tribune : Boulogne rouge



Citation
Le tribunal administratif de Besançon a rejeté, hier, la requête d’un supporteur du PSG contre un arrêté du préfet du Doubs restreignant la liberté de circuler des supporteurs parisiens, à l’occasion de Sochaux - PSG. « S’agissant d’une rencontre à haut risque de débordement, les mesures prises sont proportionnées au risque d’atteinte à l’ordre public », dit le tribunal dans ses attendus

Le Parisien


--------------------
La modération apprécie et récompense la lèche.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Orton
posté 30/08/2010 11:21
Message #57


Membre accro
***

Groupe : Members
Messages : 7,105
Inscrit : 21/01/2009
Membre no 644
Tribune : Canapé



Citation
Nouveau règlement de compte entre supporters parisiens


Selon nos informations, un supporter du PSG âgé d'une vingtaine d'années, habitué de Boulogne et interdit de stade, s'est fait lyncher dimanche soir par six habitués d'Auteuil alors qu'il était allé pointer au commissariat de Montrouge, comme à chaque jour de match du PSG. Il semblerait que les agresseurs, dont certains avaient une arme blanche, attendaient en fait un autre supporter pour régler leurs comptes avec lui. La scène se serait passée dans la cour du commissariat ! Aucune interpellation n’a toutefois eu lieu, mais les agresseurs ayant attaqué à visages découverts, ils devraient être identifiés prochainement. Le supporter agressé a de son côté été hospitalisé, mais ses jours ne sont heureusement pas en danger. Il ne souffrirait que d’un tympan percé.


RMC.FR
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Hari
posté 09/09/2010 12:43
Message #58


freelance
***

Groupe : Equipe du site
Messages : 5,924
Inscrit : 28/12/2008
Membre no 21
Tribune : Non précisée



Citation
"Tolérance Zéro" en Coupes d'Europe

Alors que les phases de la la Ligue Europa débuteront la semaine prochaine, une réunion s'est tenue hier à Paris au ministère de l'intérieur. En présence des représentants des clubs engagés (PSG, Lyon, Auxerre, Lille, Marseille), de ceux des préfectures concernées, de la FFF et de la LFP, les services de Brice Hortefeux ont fait le point sur les dispositifs de sécurité autour des matches des équipes françaises, à domicile comme à l'extérieur.

"Notre maître mot sera la fermeté et la tolérance zéro, souligne le commissaire Antoine Boutonnet, le chef de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme. Pour les matches à domicile, il y aura les mêmes dispositifs de sécurité que pour les rencontres de championnat."

La semaine dernière, les policiers européens spécialisés dans le hooliganisme se sont réunis en Autriche, à Vienne. "Des policiers étrangers viendront encadrer leurs supporters lorsque les adversaires viendront en France, poursuit Antoine Boutonnet. Des policiers français en feront de même à l'extérieur. Nous enverrons notamment des spotters (des physionomistes) chargés de faire la liaison avec les autorités locales et les autorités françaises."

Selon les proches du dossier, les 637 interdits de stade français auront aussi l'obligation de pointer au comissariat pendant les matches européens de leur équipe, comme cela se fait lors des rencontres nationales. Les clubs devront encadrer strictement les déplacements de leurs supporters.

Les regards seront surtout braqués sur les rendez-vous du PSG, qui vient d'affréter un avion de 180 places pour les fans qui souhaiteraient se rendre à Séville jeudi prochain. Des rumeurs annoncent un déplacement en Espagne de 300 à 400 ultras parisiens en marge du déplacement organisé par le club. Près de 1000 indépendants parisiens envisageraient de se rendre à Dortmund le 21 octobre. Sans doute la rencontre au risque le plus élevé dans le groupe du PSG.

Jérôme Touboul


lequipe papier
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Julio94
posté 15/09/2010 22:18
Message #59


Concernant ?
**

Groupe : Members
Messages : 4,206
Inscrit : 20/06/2009
Lieu : Val De Marne
Membre no 1,089
Tribune : Viré du stade



Citation
Des supporters interdits de stade à Séville



21h à l'aéroport de Séville. L'avion de la compagnie low-cost « Vueling » vient de se poser en provenance d'Orly. A son bord, plusieurs supporters du PSG dont certains interdits de stade. Ne cherchez pas de maillots ou tout autre signe distinctif du PSG, ils se sont tous habillés très sobrement pour ne pas être repérés par les physionomistes de la police française déployés à l’intérieur de l’aéroport espagnol: « Franchement, c'est honteux la manière dont on nous traite, clame un de ces supporters. Obligé de pointer au commissariat, c'est n'importe quoi ! » Aucun ne souhaitera s'exprimer considérant les journalistes comme des « pourritures qui déforment la vérité ». La tension est palpable quand ils évoquent les fouilles et les interrogatoires à leur arrivée à Séville. « Avant quand on venait pour des matchs de Coupe d'Europe c'était le bonheur. Aujourd'hui on a la boule au ventre. »


RMC.fr


--------------------
La Merguez Ca Rend Baleze ! La Chipo Ca Rend Costaud !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
NumeroStar
posté 17/09/2010 08:57
Message #60


Membre accro
***

Groupe : Members
Messages : 7,566
Inscrit : 18/01/2009
Membre no 595
Tribune : Viré du stade



Citation


--------------------
.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

22 Pages V  < 1 2 3 4 5 > » 
add postStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :

 



Version bas débit Nous sommes le : 17/10/2019 01:10